Conseils pour développer votre marque personnelle

6 conseils pour développer votre marque personnelle (Personal Branding) en tant qu’artiste et en tirer un revenu

Que cela vous plaise ou non, vous êtes une marque à part entière, alors pourquoi ne pas faire de votre mieux pour vous présenter de façon “authentique” dans votre vie personnelle comme professionnelle ?

Une marque personnelle (ou “Personal branding”) est le fait de raconter au monde qui vous êtes en tant qu’être humain personnellement et professionnellement. Une marque personnelle concerne votre aspect “authenticité” et découle exclusivement de votre esprit, de votre cœur, de vos valeurs, de vos passions, de votre imagination et de ce que vous croyez être vraiment au cœur de votre personnalité. Tous ces éléments font que votre marque personnelle est unique. Cette marque personnelle englobe aussi bien votre dimension personnelle que professionnelle, les deux étant étroitement liés et devant être idéalement dévoilés équitablement. Cette marque sera donc créée à partir de l’être original que vous êtes. Et la partager avec le monde vous aidera sans aucun doute à mieux réussir dans vos efforts créatifs. Elle vous permettra de percer dans cet univers concurrentiel mais tout aussi passionnant qu’est l’art en général. Ce sera votre atout majeur pour vous démarquer et pour toucher au plus près votre public, votre cible, celle qui s’identifiera à votre personnalité et tout l’univers de votre marque.

Alors, comment construire votre marque personnelle ? Ici, nous allons vous partager quelques-uns des meilleurs conseils trouvés ça et là, partagés par les artistes les plus connus, pour vous aider à commencer à penser à un “vous” plus authentique, plus honnête, plus ouvert sur le monde qui l’entoure.

1. Regardez-vous de plus près

Comme vous pouvez vous en douter, la première étape de tout ce processus de création est de regarder au plus près de vous, en vous-même ! Fixez-vous dans un miroir et commencez par vous poser ces quelques questions : Quel est votre moi authentique ? Quelle est votre réputation ? Quel est votre héritage ? Telles sont les questions posées pour vous aider à démarrer. Parce que vous n’irez pas très loin si vous ne savez pas qui vous êtes, ce que vous représentez et où vous vous dirigez.

Tout d’abord, examinons la notion d’authenticité. La définition, disons officielle, d’authentique est la suivante : “D’origine incontestée et non une copie ; authentique, sincère”. Si vous savez qui vous êtes, vous vous en tiendrez à vos valeurs et vous commencerez à exprimer honnêtement et à faire rayonner vos convictions profondes. En vivant vos valeurs, vous serez perçu comme quelqu’un qui sait clairement ce qui compte, et vous inspirerez la confiance des gens envers vous et envers votre marque.

Commencez donc par écrire trois mots qui vous décrivent vous et votre personnalité. Par exemple, je pourrais me décrire comme gentil, loyal et amusant. Maintenant, demandez à un ami proche de vous comment lui vous décrirait. Un de mes amis m’a présenté comme “attentionné, réfléchi et dingue”. Je le prends comme un compliment.

Notez que les gens nous perçoivent différemment, souvent d’une manière que nous ne réalisons même pas. Ainsi, un bon moyen de découvrir comment vous êtes perçu et à quel point vous êtes authentique dans votre vie personnelle et professionnelle est d’obtenir les commentaires des autres à votre sujet. Soyez courageux et commencez à demander aux gens qui vous entourent comment ils vous perçoivent. Vous apprendrez beaucoup de cette expérience qui peut aussi faire un peu mal je ne vous le cache pas !

Ensuite, pensez à votre réputation. Quelle est votre réputation à l’heure actuelle, et surtout commencez à définir quelle réputation vous voulez avoir dans le futur. Que voulez-vous que les gens disent de vous dans 5 ans ? Une fois posé cet objectif plutôt précis, demandez-vous quelles sont les étapes et les actions que vous devez prendre pour établir le pont entre votre réputation actuelle et ce qu’elle pourrait devenir. C’est là une des étapes les plus délicates, rejoindre le rêve à la réalité, et idéalement sans se perdre en chemin.

Et enfin, demandez-vous, que voulez-vous que votre héritage soit ? Que voulez-vous que les gens disent lorsqu’ils se souviendront de vous après votre disparition ? Que voulez-vous représenter ? Quel serait le meilleur message sur votre pierre tombale (épitaphe) ? Pour moi, cela ne me dérangerait pas d’être connu pour avoir soutenu la communauté créative du monde entier à reprendre de sa splendeur. Mais vous, que voulez-vous voir gravé dans la pierre ?

2. Définissez votre marque personnelle

Le célèbre et sage Gandhi a dit un jour : “Vos croyances deviennent vos pensées. Vos pensées deviennent vos mots. Vos mots deviennent vos actions. Vos actions deviennent vos habitudes. Vos habitudes deviennent vos valeurs. Vos valeurs deviennent votre destinée.”. Cela signifie ainsi que notre comportement satisfait nos valeurs par nature. Il est donc primordial de bien identifier et connaître vos valeurs avant tout.

Dans son livre “Being you : How to Build Your Personal Brand and Confidence”, l’auteure Maggie Eyre, pense que ce qui formera la base de votre marque personnelle sont vos réponses aux questions suivantes : “Qui suis-je ?” et “Qu’est-ce qui me préoccupe ?”. Pour aller un peu plus loin, voici une checklist de questions et d’étapes qui vous aideront à commencer la définition de votre marque personnelle :

  • Identifiez vos valeurs : 

Pour quelles valeurs êtes-vous prêt à vous lever et à vous battre dans la vie ? Fidélité ? Tolérance ? Égalité sociale ? Famille ? Intégrité ? Écrivez toutes ces valeurs sans vous limiter. Pour vous donner d’autres exemples de valeurs possibles, nous pouvons noter l’amour, le respect, le plaisir, le défi, la créativité ou encore la sécurité… C’est une étape où vous pouvez véritablement vous lâcher, profitez-en sans vergogne.

  • Priorisez vos valeurs : 

Après avoir listé toutes vos valeurs, il est temps de définir une priorité entre elles. Nous avons besoin de les classer clairement et distinctement. Une fois ce listing priorisé, demandez-vous clairement chaque jour si vous avez vécu selon ces valeurs. Il faut qu’elles deviennent une priorité dans votre vie. Est-ce que chaque jour que je vis, je le fais en respectant mes valeurs. Si vous vous rendez compte que vous ne le faites pas encore, alors il est grand temps de faire de la place à vos valeurs, cette place qu’elles méritent profondément.

  • Alignez vos valeurs avec vos forces :

Maintenant que vous vous connaissez un peu mieux, demandez-vous comment vous faites correspondre vos valeurs à votre profession créative actuelle ? En quoi vous êtes bon ? Faites-vous quelque chose qui vous rende heureux ? Ce sont autant de choses à reconsidérer selon votre situation, particulièrement si vous avez l’impression d’être piégé dans une position qui n’est pas la vôtre. Votre situation est-elle en adéquation avec vos valeurs et vos forces ?

  • Soyez vulnérable et dites la vérité sur vos faiblesses :

Malgré que cette étape puisse paraître compliquée émotionnellement, sachez que faire face à vos défauts et vos faiblesses est un exercice plutôt sain à mener au final. Cet exercice d’identifier clairement vos défauts est une incroyable occasion d’être plus en contact avec vous-même, en contact avec votre “moi” authentique, sans mensonge ni langue de bois. Vous tenez ainsi compte de vos valeurs et de votre “tout” sans faire abstraction de ce qui ne “tourne pas rond” chez vous. Acceptez d’être vulnérable et imparfait, ce sont ces imperfections qui créeront un véritable lien avec votre cible, votre public, votre communauté. Ce sont les imperfections sur un visage qui le rendent unique, identifiable, personnel. Apprenez donc aussi à mettre en valeurs vos faiblesses et vos cicatrices.

  • Soyez tolérant avec vous-même : 

Si nous ne pouvons pas nous sentir bien dans notre identité propre et dans nos comportements, alors comment pouvons-nous espérer motiver et inspirer d’autres personnes ? Soyez donc compatissant avec vous et sachez vous offrir la place que vous méritez. Comme le dit le célèbre adage

Aime toi toi-même.

3. Pensez à ce qui intéresse votre public cible

Qu’en est-il des personnes avec lesquelles vous souhaitez vous connecter ? Ces clients qui souhaiteraient peut-être vous engager pour vos services d’illustration ? Y a-t-il quelque chose en quoi ils croient que vous partagez également ? Existe-t-il une connexion possible entre vous et ces clients ? Des valeurs que vous partagez, une vision identique de la vie, du monde qui vous entoure. 

Ayez bien à l’esprit, que si vous connaissez bien votre marché cible ou votre public cible, alors vous pourrez concevoir et proposer quelque chose d’extraordinaire qui changera la vie de ces gens pour le mieux. Il est donc très important de connaître la population de votre marché cible et de comprendre qui ils sont véritablement. Vous pourrez alors à partir de là construire une entreprise unique qui se démarquera des autres, obtiendra des critiques sensationnelles et attirera l’attention des médias. Vous pouvez ainsi semer une graine et la regarder grandir. Puis un jour, avec une pincée de chance pour accompagner le travail acharné et la ténacité, vous pourrez très certainement affirmer avec fierté : “Je l’ai fait. Je suis devenu une véritable marque personnelle internationale”. Ce n’est pas évident à l’esprit, mais nous sommes entourés de marques personnelles à succès international, si je dois prendre l’exemple de l’industrie musicale, pensez à Bruno Mars, Stevie Wonder ou encore Dido, ces trois personnages ont bâti de vraies marques personnelles, d’abord en définissant leur identité et en changeant de nom. Des milliers d’exemples existent dans d’autres domaines, à vous de trouver votre propre modèle !

Pour réussir sur cette voie, vous devez d’abord considérer ce qui est unique et personnel dans ce que vous vendez. Aimez-vous ce que vous faites ? Êtes-vous intéressé par ce que vous réalisez ? Vous devez avoir et entretenir une vraie passion et de la confiance pour vos produits ou vos services, avant même de faire quoi que ce soit d’autre.

Ensuite, vous devez prendre en considération votre public et les raisons pour lesquelles il a besoin de vous embaucher ou d’acheter vos produits. Prendre en compte votre client signifie s’intéresser de savoir où il vit ? Quelles sont ses valeurs ? Comment pouvez-vous faire correspondre vos propres croyances avec les siennes ? Comment pouvez-vous vous connecter avec lui profondément ?

Si votre marque personnelle a une direction forte, vous naviguerez toujours sur la bonne voie vers votre marché cible. Vous savez ce qu’on dit : si votre cœur n’y est pas et que vous ne croyez pas en vous-même ou en ce que vous vendez, comment quelqu’un d’autre peut-il y croire ?

Enfin, un exercice essentiel au développement de votre marque est le fait de décrire votre client parfait. Tracez les traits de caractère de votre client idéal avec précision. Identifiez ses comportements, ses habitudes, son attitude, son physique, ses pensées, tout ce qui pourra le définir dans votre imaginaire. Définissez en quelques sortes votre “persona”, le profil idéal de votre client. En comprenant qui nous sommes, ce que nous représentons et avec qui nous voulons travailler, nous construisons involontairement une marque personnelle qui résonnera dans tout ce que nous ferons. De la façon dont nous écrivons sur nous-mêmes dans nos CV à la façon dont nous organisons de nouvelles réunions d’affaires. Avec cet exercice des “personas”, nous comprenons même mieux à qui dire “non” et pourquoi nous ne pouvons pas plaire à tout le monde. En effet, définir son client idéal permet aussi d’identifier son “non client absolu”, celui avec lequel vous devrez refuser de travailler pour ne pas vous y perdre.

4. Construisez votre présence en ligne

Rappelez-vous que votre site web est votre vitrine, vous voulez donc qu’il reflète tout ce que vous avez pu découvrir sur vous-même en vous considérant comme une marque personnelle. Posez-vous alors cette question : Votre présence en ligne actuelle reflète-t-elle votre marque personnelle, vos valeurs et qui vous êtes vraiment ?

Voici quelques-uns des meilleurs conseils pour nous aider à gérer et à améliorer votre marque en ligne :

  • Soyez vous-même : 

Faire semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas est la plus grande erreur que l’on puisse faire. Les gens veulent de la sincérité, offrez-la leur sans crainte.

  • Soyez prudent :

Attention, ce qui se passe sur internet peut vite devenir permanent et a même le potentiel de devenir viral – réfléchissez-y donc à deux fois avant de poster quoique ce soit sur votre réseau social préféré. Vous ne voudriez pas être victime d’un bad buzz et risquez de vous coller une mauvaise e-réputation qui sera très complexe de faire disparaître.

  • Évitez les mauvais comportements : 

Traitez tout le monde avec respect. Soyez gentil. Votre intention est d’améliorer votre marque, pas de l’endommager. Même un ton dur de votre voix sur un podcast peut être mal interprété, soyez donc toujours dans la bienveillance.

  • Racontez une histoire cohérente : 

De votre site Web à vos profils sur les médias sociaux, quelle histoire partagez-vous sur vous ? Cette histoire est-elle cohérente ? Et cela colle-t-il avec votre identité de marque ? Cela correspond-il à ce que vous représentez ou voulez représenter ? Surtout ne vous mentez pas à vous-même.

  • Analysez votre photographie : 

Une image peut dire mille mots, alors choisissez votre photo de portrait judicieusement. Que dit votre photo actuelle de vous ? Quel message votre position envoie-t-elle ? Votre identité transparaît-elle de ce portrait.

5. Créez une stratégie digitale pour refléter et construire votre marque personnelle

Les artistes se rejoignent à peu près sur quatre étapes clés pour créer une stratégie qui renforce votre présence en ligne et votre marque personnelle. En voici le résumé :

A. Définissez ce que vous voulez réaliser

Voulez-vous plus d’abonnés sur votre compte Instagram ? Ou voulez-vous que plus de personnes achètent l’une de vos impressions ? Pensez vraiment à vos objectifs ultimes et définissez-les avec précision.

B. Définissez votre public cible

Qui sont-ils ? De quoi se soucient-ils ? Où sont-ils les plus présents – Instagram ? Facebook ? LinkedIn ? Cela rejoint un point précédemment abordé mais qui n’en reste pas moins essentiel. Connaissez votre cible pour mieux l’atteindre.

C. Construisez une stratégie de contenu autour des besoins de votre marché cible

Comment allez-vous créer du contenu pour ces chaînes ? Et, plus important encore, comment pouvez-vous ajouter de la valeur à votre public ? Par exemple, pouvez-vous fournir des conseils sur un service dont ils pourraient avoir besoin ? Pourriez-vous créer un podcast qui les soutienne ainsi que votre industrie ? Gardez en tête votre marque personnelle et souvenez-vous de votre «vous» authentique. Mais soyez prudent, faites en sorte que seulement 20% de ce que vous publiez fasse la promotion directe de vos produits ou services. Le reste des 80% doit être du contenu qui crée une vraie connexion avec votre public, du contenu auquel il pourra s’associer.

D. Créez un “calendrier de contenu”

Quel contenu allez-vous créer régulièrement ? Organisez-le dans un calendrier pour vous faire gagner du temps et de l’argent, et pour garder une trace. Pensez aux opportunités saisonnières et aux événements spéciaux auxquels vous pouvez vous associer, comme la Journée mondiale de la gentillesse ou encore la Journée internationale de la femme. Notez bien tous ces différents événements et anticipez le contenu à publier, voire programmez vos publications grâce à des outils de gestion de réseaux sociaux comme Hootsuite.

6. Racontez votre propre histoire pour aider à bâtir votre marque

L’expérience m’a appris que vous vous démarquez davantage si « le vrai vous » est présent dans votre narration. Si nous racontons des histoires pertinentes et engageantes et utilisons des exemples colorés, nos clients savent qui nous sommes et sont plus susceptibles de nous croire. Les histoires nous connectent aux gens. Elles nous font ressentir des émotions – à tel point que nous nous identifions à certaines parties de ces histoires fascinantes. Faites donc opérer cette magie avec votre public cible.

Mais comment développer votre propre histoire ? Une histoire qui sera partagée non seulement sur la page “À propos” de votre site web, mais aussi dans votre biographie de réseaux sociaux, vos articles de blog et tout ce que vous partagerez en ligne et dans le monde réel ? Comment pouvez-vous rendre votre histoire émouvante et convaincante tout en étant un récit véridique de votre vie jusqu’à présent ?

Commencez par l’exercice suivant :

  • Je suis [nom] Quel est votre nom complet ? D’où venez-vous ? Y a-t-il une histoire intéressante sur votre ville natale ? Votre enfance ? Que faites-vous actuellement ? Avez-vous remporté des prix ? Qui êtes-vous ?
  • Partagez votre histoire, notamment sur la façon dont vous avez accédé à votre poste actuel : Comment votre carrière ou votre entreprise a-t-elle commencé ? Que s’est-il passé en cours de route ? Pour qui avez-vous travaillé ?
  • Qu’est-ce qui vous inspire ? Quel est le travail que vous admirez ? Avez-vous un mentor ?
  • Quelles sont les principales choses que vous avez apprises en cours de route ? Avez-vous découvert la patience ? L’intégrité ? Êtes-vous resté fidèle à vos vraies valeurs ?
  • Qu’est-ce que vous aimez dans ce que vous faites ? Les gens aiment savoir ce qui vous motive – vos passions, les expériences amusantes, les raisons pour lesquelles vous vous levez tous les matins.
  • Que représentez-vous ? Creusez un peu plus profondément et considérez votre éthique.

En résumé, je vous propose dans cet exercice intense d’enlever votre armure et de montrer une certaine vulnérabilité : parce que les gens ont besoin de se rapporter à la vérité. C’est donc l’exercice que je vous propose d’entamer immédiatement à la suite de la lecture de cet article. 

Prenez une feuille de papier blanche et commencez à la remplir en répondant à toutes ces diverses interrogations. C’est un travail de fond mais il est primordial pour que vous puissiez toucher véritablement votre cible et créer une véritable connexion avec chaque individu qui s’intéresse à votre travail.

En conclusion, je dirai que les histoires sont transformatrices. Une histoire bien racontée a le pouvoir de transformer la façon dont nous percevons nos vies et la façon dont les autres nous perçoivent. Les grands récits créent une lentille à travers laquelle nous voyons le monde et à travers laquelle les autres nous voient. C’est une idée très puissante à comprendre et, une fois adoptée et intégrée dans votre vie et votre entreprise, d’énormes percées avec de grands résultats vous attendent.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *